Ani

Ani, c’est le nom d’un ancien village arménien en ruine, situé à la frontière arménienne (quelle surprise !), à 45km de Kars. L’intérêt du site réside donc en son histoire (que je vous résumerai très brièvement), et surtout en ce qui me concerne en la beauté du site, situé au milieu des steppes turques, et au bord de profondes gorges, encore sources de tremblements de terre.
Commençons donc par un peu d’histoire. C’est à la fin du premier millénaire qu’Ani, capitale du royaume arménien a été bâtie. Très rapidement, la région a éveillé l’intérêt de nombreux peuples, qui se sont battus pour le contrôle de la ville, stratégiquement située sur un axe commercial. Ainsi jusqu’à ce que les Mongols prennent le contrôle de la région à la fin du 13e siècle, les Géorgiens, Turcs, Arméniens, Kurdes et Byzantins ont successivement occupé la ville. Ensuite, elle a été progressivement abandonnée par les Mongols et presque totalement détruite par un tremblement de terre en 1319. Les routes commerciales ont ensuite changé d’emplacement, achevant la chute d’Ani.

L'église arménienne ruinée par un éclair

L'église arménienne ruinée par un éclair

Du fait de son histoire, on trouve sur le site des ruines de différentes époques et différents peuples. Ainsi cette église arménienne dont il ne reste qu’une moitié, l’autre ayant été rayée de la carte par un éclair en 1957, ou cette cathédrale construite au 10e siècle et convertie en mosquée par les Turcs. On trouve également une mosquée et un temple zoroastrien, qui complète la mosaïque religieuse du lieu. A part cela, et quelques autres ruines, plus ou moins impressionnantes (surtout sous la pluie), la ville est ceinte au nord par une imposante muraille.

Petite chapelle d'un monastère byzantin

Petite chapelle d'un monastère byzantin

Et pour compléter le tableau, le haut de la ville est interdit aux touristes pour raisons militaires. Avec l’Arménie de l’autre côté de la rivière, les soldats occupent le « château » situé au sommet de la colline et surplombant toute la région.

Eglise géorgienne et le minaret au loin

Eglise géorgienne et le minaret au loin

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>